Nature et patrimoine font bon ménage dans le vignoble de Bergerac

Le vignoble dans le Pays de Bergerac, c’est le résultat d’un savant mélange entre la main des hommes et l’action de la nature. Peut-être plus que sur d’autres terres viticoles, la Dordogne assure la complémentarité entre ces deux facteurs puisque les vignes du Bergeracois s’étendent des deux côtés de la rivière. Et devancent de quelques kilomètres leurs prestigieuses homologues de Saint-Emilion. La proximité avec cet axe maritime majeur du sud-ouest de la France est pour beaucoup dans les saveurs en vogue dans les vignes de Bergerac. Et chaque rive a sa spécificité puisque les terrasses de la rive droite répondent au relief plus marqué de la berge gauche, bien souvent inondé de soleil.

Vins de Bergerac

Le vignoble dans le Pays de Bergerac, ce sont aussi près de 2 000 ans d’histoire. Au fil des siècles – l’origine remonte à la période gallo-romaine – les rangées de ceps ont pris de plus en plus de place dans la campagne. Aujourd’hui, le vignoble de Bergerac revendiquent quelque 13 appellations, réparties en cinq grands terroirs (Monbazillac, Saussignac, Pécharmant & Rosette et Montravel et Bergerac).

Quelques références

Pour profiter pleinement d’une balade dans le vignoble de Bergerac, et découvrir en profondeur ce patrimoine culinaire dont la Dordogne est si fière, la meilleure solution est sans doute de suivre les sites labellisés Vignobles et Découverte. Non seulement il permettra de trouver des hébergements dans des propriétés viticoles le cas échéant mais indiquera aussi le chemin pour découvrir les activités et sites patrimoniaux à ne pas manquer pendant sa déambulation au milieu des vignes. Parmi les destinations labellisées se trouvent notamment les châteaux de Monbazillac et de Bridoire, la Maison des vins de Bergerac ou encore le Chemin de la vigne du Haut Montlong.